Ensorcellement Magie Blanche

Ensorcellement Magie Blanche

L'ensorcellement positif via la magie blanche vous aide à retrouver l'amour et l'affection de votre partenaire avec des rituels magiques efficaces.

L’on a souvent attribué la prière comme étant l’apanage exclusif des croyants ou des religieux, des grands mystiques ou d’adeptes de quelques sectes d’illuminés, mais force est de constater que toute personne a un jour élevé une parole solennelle pour elle-même, pour un proche ou pour un groupe de personne, certains ont même été jusqu’à prier pour la planète. Définir la prière n’est donc pas si simple car elle se fonde sur des éléments intrinsèquement propres à chacun, tout en se référant à quelque chose de "plus grand" que soi ou de plus puissant. Il existe aussi, mais de manière plus orchestrée, des prières effectuées dans des lieux consacrés comme des églises, des temples, des synagogues ou des mosquées, et en cela il faut y voir un acte de dévotion envers sa propre communauté par le biais d’une divinité qui est alors louée, bien entendu dans le sens des louanges afin d’en attirer des faveurs, ce que l’on appelle aussi les grâces. Il y a donc, d’une certaine façon un échange, une communication, entre celui qui prie et qui offre sa ferveur, à des fins d’une écoute d’une entité citée distinctement et avec soin pour en recevoir une "bénédiction", c’est-à-dire une assistance ou une faveur. L’acte de prier n’est donc pas désintéressé, il engage la parole prononcée à dépasser son usage habituel pour en transcender le contenu, pour en sacraliser la formulation au-delà de la simple écoute humaine puisqu’elle s’adresse à un esprit "supérieur". Ces quelques définitions basiques de la prière ne sauraient cacher des pièges si l’on y porte plus attention, car il existe des formes de prières qui n’en sont pas, des formulations pour des êtres effectivement supérieurs qui ne sont pas pour autant pleinement positifs, par conséquent il est important de voir plus en avant de quoi l’on parle exactement…

Par un souci de probité intellectuelle je mettrai d’ores et déjà de côté aujourd’hui toute explication concernant les prières strictement religieuses tant elles sont formalisées et encadrées dans des contextes très spécifiques que chacun connait s’il fait partie d’une congrégation ou d’une communauté bien définie ayant ses formules consacrées, ses psaumes et ses versets qu’il n’est pas question de commenter ici aussi pour des raisons de libre pensée religieuse s’apparentant au libre arbitre de chacun d’être croyant et de suivre sa doctrine. De même, et toujours dans le cadre de cette liberté de culte, d’expression et de pensée, il ne faut nullement et assurément exclure ceux qui disposent d’une certaine approche spirituelle personnelle tout en n’ayant pas prêté formellement foi en un dogme, ce ne sont pas pour autant des incroyants, des agnostiques ou des athées, encore moins des infidèles ou des mécréants, ce sont juste encore des âmes qui se cherchent et qui n’ont pas encore emprunté les chemins sur lesquels d’autres parcourent leur foi selon un choix assumé. Pour donner une image ou un ordre d’idée, en politique il existe des "militants" qui ont leur carte du parti et des "sympathisants" qui en acceptent certains principes sans avoir totalement adhéré au dit parti, voyons dans cette comparaison une approche analogue de ce qui doit être entendu dans le domaine de la foi où plusieurs degrés d’engagement coexistent aussi.

Dans ce sens et pour les personnes non engagées, la "prière personnelle" s’apparente en un rituel qui n’est pas encadré par un dogme et peut donc grandement diverger, de manière positive ou plus problématiquement lorsqu’elle se trompe de direction ou ne touche pas les bonnes entités "supérieures". Pour faire le point il est nécessaire de rappeler qu’il existe de très nombreux types d’entité, certaines proviennent de l’astral bas, c’est-à-dire de l’infra-monde et s’apparentent à ce que l’on nomme des "entités démoniaques" ou démons, pas besoin de signifier plus en avant qu’elles ne nous veulent pas de bien mais profitent de nos faiblesses pour s’imposer et nous posséder (entendre ici "possession"). Ensuite, plus proche de nous mais encore situé "en dessous" sur notre échelle, nous avons des entités dites "parasites" qui ne sont pas négatives en soi mais prospèrent grâce à nos énergies vitales, émotionnelles et mentales, et l’on ne peut pas dire non plus que cela soit positif puisque nos actions et nos humeurs peuvent en être grandement faussées ou dégradées… Viennent juste au-dessus de nous dans un éther proche et de basses fréquences, d’autres entités "plus intelligentes" mais dont l’ambiguïté reste entière, je parle ici d’Égrégores, lesquels pour les définir un tant soit peu représentent des "agrégations d’intentions", des esprits de groupe, des forces que nous avons engendrées par nos désirs, nos émotions et nos colères, par nos incertitudes ou par nos trop grandes certitudes, et pour résumer: de puissantes entités manipulatrices de nos propres émanations psychiques s’agglomérant pour constituer un autre tout, un mental collectif non intentionnel mais néanmoins très imprévisible et problématique.

Après ce premier tableau assez sombre qu’il était nécessaire de bien souligner pour éviter les pièges, du moins les connaître, voyons enfin les entités véritablement "supérieures" (et positives) qui nous intéressent. Situées dans un "éther", dit supérieur par convention, les bases de l’ésotérisme nous enseignent que nous avons plusieurs corps qui s’imbriquent comme des poupées russes (pour simplifier) en fonction de "fréquences vibratoires" qui interagissent et se situent sur des "plans vibratoires" de plus en plus élevés, ceci en partant de la matérialité de notre corps physique, puis notre corps mental, puis un corps causal, corps spirituel et corps éthérique, sans compter un corps astral, et plus encore… Évidemment, expliquer ces fréquences et leurs modulations reste d’une très grande complexité car rien n’est fixe, tout fluctue et se modifie en permanence selon des rythmes assujettis aux divers plans et aux orientations karmiques de chacun (le karma étant un chemin multiple mais orienté, tracé dans ces plans selon leurs spécificités, à l’image d’un labyrinthe à emprunter sur plusieurs dimensions). Mais revenons à ce qui nous intéresse, la partie de nous-même que nous ne voyons pas, c’est-à-dire la partie de nos corps "au-dessus" de notre mental (et bien au-dessus de notre matérialité), ce sont ces "nous invisibles", de dimensions vibratoires plus grandes, qui sont souvent apparentés en une seule entité, "parlant" d'une seule voix qui peut nous interpeler: celle de notre ange gardien. D’ailleurs qu’on l’appelle ange gardien ou ange tout court, ou entité supérieure proche, djinn familier ou autre, cela n’est qu’une question de linguistique et de tradition, par contre c’est bien à lui que nous avons directement affaire lorsque nous émettons une requête sous la forme d’une "prière personnelle", pour en revenir à notre principal propos. Nous l’appellerons "notre entité guide" pour faire simple.

Notre entité, ce guide, n’interagit jamais si nous ne le sollicitons pas, il n’en a absolument aucun droit de par les Lois karmiques qui lui imposent de laisser son "moi-expérienceur" faire son chemin dans le labyrinthe karmique à parcourir, ce serait assurément pervertir notre libre choix de parcours existentiel que de donner un quelconque raccourci ou l’itinéraire "pour s’en sortir". Pourquoi ? Parce que c’est par l’expérience de la faute et de l’erreur de chemin que l’initiation existentielle prend toute sa valeur en terme d’évolution personnelle, ainsi, en faisant des erreurs, des essais et des tests, l’Humain (physique et mental) dispose de son Libre arbitre pour se constituer une histoire personnelle, une rédaction vivante du parcours, une véritable initiation évolutive, à l’image d’un avatar dans un décor, d’une pièce de théâtre en représentation, et notre entité guide en sera l’éventuel "Deus ex machina"… Dès lors, la prière est importante dans les cas très spécifiques où il y a effectivement une "impasse existentielle réelle", si un mur du labyrinthe s’effondre et que la sortie est derrière alors oui, et seulement dans ce cas, l’entité guide se fera entendre ou plutôt écoutera avant tout la "prière personnelle" pour s’en sortir. Ce seront alors en retour des solutions qui viendront, jamais ouvertement ni distinctement, mais toujours par des effets de synchronicités karmiquement acceptables, car notre entité-guide est lui-même dans une expérience de guidage et comme je l’ai dit il doit aussi faire ses preuves en suivant des Lois supérieures encore plus élaborées dont nous n’avons même pas conscience tellement elles sont sur d’autres plans éloignés du nôtre.

Mon conseil est de suivre votre instinct supérieur, celui-là même qui émane de votre éthique personnelle et qui vous représente pleinement, et bien souvent la première idée qui surgit est la bonne, par la suite une idée peut hélas être pervertie par notre propre mental qui cherche à tout compliquer ou par des entités exogènes qui au contraire nous détournent de notre voie personnelle à leur profit et de notre direction karmique principale à suivre. Prier n’est donc pas un acte anodin, c’est un cri qui peut être entendu par une foule d’entités différentes à l’affût, seule notre entité-guide pourra répondre à une sollicitation karmique qui nous concerne (et qui donc n’intéresse pas les autres entités). Pensez-y avant de formuler une prière qui s’apparente à un rituel de magie où vous êtes seul(e) sur ce plan mais entouré(e) dans une forêt emplie de loups affamés, avec néanmoins un petit feu pour vous éclairer et vous réchauffer…

Comme d’habitude je reste à votre disposition, déjà pour répondre à vos éventuelles questions mais aussi si vous désirez un rituel adapté à votre situation et dont je serai responsable quant à la validité karmique en qualité de praticienne expérimentée. Vous pouvez me joindre au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien sur mon (nouveau) site en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous souhaite une excellente période estivale, sachant que celle-ci n’est pas facile en ce moment, mais est-ce peut-être un signe pour changer sa perception du monde et mieux s’approcher de sa véritable destinée ? L’avenir le dira, je peux aussi vous donner quelques pistes, notamment et plus précisément en matière de relations de couple et de retour affectif, deux pierres angulaires de l’existence pour suivre une voie karmique pleine et harmonieuse !

France-Emmanuelle

Voir les commentaires